Brocante de Beauplan : SREM s’engage pour Aigrefoin !

Dimanche 14 octobre, les adhérents de SREM tenaient un stand à la brocante vide-grenier de Beauplan. Constitué à partir d’objets variés, de gâteaux et de confitures donnés par les adhérents, notre stand a reçu un bon accueil, le beau soleil du jour facilitant les échanges.

De 8h à 18h, nous avons pu rencontrer beaucoup de chineurs venant de Saint-Rémy et d’ailleurs, et leur parler de l’Arche d’Aigrefoin, une communauté située sur le plateau des Hauts de St Rémy qui accueille des personnes adultes ayant un handicap mental. Certains d’entre vous connaissent déjà et apprécient leurs ventes de produits d’artisanat, de fleurs et de légumes.

En leur versant l’intégralité de notre recette, soit 415,50 euros, nous avons plaisir à donner un petit coup de pouce à cette communauté où se côtoient de nombreux bénévoles, jeunes et moins jeunes. Plusieurs résidents de l’Arche d’Aigrefoin nous ont rejoints sur le stand l’après-midi, certains d’entre eux ayant même pu participer aux ventes. Ils étaient fiers qu’on fasse connaitre ainsi leurs nombreuses activités.

Pour SREM, cette action visait à mieux nous impliquer dans la vie de la commune. Etant un jeune mouvement, nous souhaitons être plus régulièrement aux côtés des habitants et aider au mieux les bénévoles de notre ville.

Pour plus d’infos sur l’Arche d’Aigrefoin (notamment sur les heures d’ouverture de la boutique et sur les possibilités d’être volontaire de service civique, assistant ou bénévole): http://www.arche-aigrefoin.org/accueil

Voisin·e accueillant·e : un projet bienvenu !

Trombi Péris Valérie

Valérie Péris Delacroix, Saint-Rémoise depuis 2 ans et animatrice du comité local de La République En Marche, met en place l’initiative « Voisin.e accueillant.e », afin d’aider les nouvelles personnes souhaitant habiter dans notre belle commune. Voici en quelques lignes d’entretien l’objectif de ce projet citoyen.

SREM : Valérie Péris Delacroix, pourquoi mettre en place un tel projet ? 

VPD :  Parce qu’on vit bien à Saint-Rémy et que je souhaite que ce soit le cas pour le plus grand nombre. Parce que le bien vivre ensemble est une valeur qui me tient à cœur.

S’installer dans une commune où l’on ne connait personne n’est pas toujours facile, ni bien vécu – cela a été mon cas à mon arrivée en 2016 à St Rémy :  je venais d’un petit village dans lequel je connaissais pratiquement tout le monde. Difficile de revenir à l’anonymat, de ne plus avoir personne sur qui compter, ni de connaissances à saluer ! J’ai eu la chance d’avoir ma petite dernière qui était scolarisée en école primaire, ce qui m’a permis de lier connaissance rapidement avec d’autres mamans. J’ai eu la chance aussi d’avoir des voisins sympathiques. Mais ce n’est pas le cas de tout le monde. Aussi m’est venue l’idée de fédérer un réseau de Saint-Rémois·e·s disposé·es à faciliter l’accueil et l’intégration des nouveaux arrivants.

SREM : Quel est la finalité de ce projet ? 

VPD : Devenir un·e voisin·e accueillant·e relève d’un engagement moral et citoyen. Il s’agit d’aller spontanément se présenter aux nouveaux arrivant·e·s de sa rue, de son quartier :

– pour leur souhaiter la bienvenue,

– pour leur proposer votre aide ou vos conseils s’ils recherchent un médecin, un restaurant, un artisan …,

– pour qu’ils aient simplement une personne connue à saluer ou pour recevoir son sourire,

– pour les aider à rencontrer rapidement de nouvelles personnes,

– ou pour toute autre bonne raison qui se présenterait !

L’objectif est simple : accélérer leur intégration dans la rue, le quartier, la commune afin que leurs premières semaines ou leurs premiers mois se passent très vite très bien pour eux.

 SREM : Comment être identifié.e comme voisin.e accueillant.e ?

 VPD : C’est très simple : après un premier contact, je vous ajouterai au document qui est en train d’être conçu et qui recense tous les voisin·e·s accueillant·e·s sur la commune.

Ce document devrait avoir une version papier disponible en mairie et à l’Office du Patrimoine Culturel Naturel (OPCN) de la Haute Vallée de Chevreuse. L’idéal serait d’avoir une version numérique sur le site de la ville dans la rubrique consacrée aux nouveaux arrivants.

SREM : Comment contribuer à ce projet citoyen ? 

VPD : Si ce projet vous intéresse, vous pouvez me contacter directement ou via le site de Saint-Rémy En Marche ! (https://saintremyenmarche.fr) qui transmettra votre demande, en indiquant vos noms, prénoms, adresse et votre quartier. Vous pouvez y ajouter une photo et ce sera parfait.

Dans un premier temps nous recherchons au moins deux personnes par quartier, sachant que nous avons 6 quartiers principaux à St Rémy.

Par ailleurs, si vous connaissez de nouveaux habitants à St Rémy qui pourraient être sensibles à notre démarche, n’hésitez pas à nous les signaler et nous irons les accueillir !

SREM : Un dernier mot pour finir ? 

VPD : Je trouve qu’à l’heure des réseaux sociaux, il est encore plus appréciable et apprécié d’avoir des vrais contacts avec des vraies personnes. Alors, n’hésitez plus ! Allez à la rencontre de vos nouveaux voisins et faites-vous connaître comme voisin·e accueillant·e ! Partagez ce bonheur d’être Saint-Rémois.

Contact : Valérie Péris Delacroix, valerie.peris@orange.fr

La République En Marche encourage et soutient toutes les initiatives qui visent à remettre les citoyens au cœur de l’action afin d’engager la transformation de la France. Le comité local Saint-Rémois de La République En Marche est partie prenante dans l’élaboration et le soutien de projets citoyens créés par des bonnes volontés au niveau local.