Associations, sport, culture & jeunesse

Renforcer la dynamique des associations

Notre ville a la chance d’avoir un tissu associatif très riche. Après avoir rencontré nombre d’associations sportives et culturelles, notre liste Saint Rémy En Marche ! a identifié diverses actions à mener afin de les aider encore plus dans leur travail d’animation de la ville.

Tout d’abord, c’est au niveau de la mairie elle-même que des efforts devront être faits pour assurer la présence du personnel et des élus référents répondant aux sollicitations des associations. Toutes les associations, quel que soit leur nombre d’adhérents, doivent pouvoir avoir accès aux salles de l’Espace Jean-Racine (EJR) à des prix et délais raisonnables.

Le nouveau Complexe des 3 Rivières (C3R) est un formidable outil dont les clubs sportifs devront pouvoir profiter plus facilement, en particulier le dimanche ou pour des évènements exceptionnels. Quant au gymnase de Beauplan, nous prévoyons d’y faire des travaux rendus nécessaires par l’usure à partir de 2019.

20170909_095202.jpg
Le Complexe des 3 Rivières

Nous envisageons aussi de doter le terrain de sport de la ville d’un revêtement synthétique d’ici 2020 afin de pouvoir y jouer en toute saison.

Un chantier important sera la relocalisation de l’Ecole de Musique en partie au sein de l’EJR et dans la nouvelle Maison des Arts et de la Culture.

Contrairement aux villes voisines, Saint-Rémy n’est jumelée avec aucune ville dans le monde. Nous souhaitons le faire en concertation avec les associations pour que cette opération ait un sens. Avec les JO de 2024 à Paris et la présence de la Fondation Coubertin sur le territoire de la commune, pourquoi ne pas se jumeler avec Olympie ? Notre club de tennis de table est jumelé avec la ville allemande de Wackernheim, pourquoi ne pas l’étendre à toute la ville ?

Les associations se plaignent d’un gros déficit de communication. Pour faire connaître leurs événements, elles aimeraient plus de soutien de la municipalité. Nous le ferons en multipliant les affichages (notamment au C3R ou à l’EJR) et développerons l’exploitation des réseaux sociaux et des applications spécialisées. Les manifestations trouveront plus d’écho dans un bulletin municipal  rénové et sur le site internet de la ville.