Oui aux liaisons douces !

Un projet de liaison douce entre Saint-Rémy-lès-Chevreuse et Boullay-Gare est en train de susciter une polémique dans notre ville sachant que les travaux pourraient commencer au cours du troisième trimestre 2018 et que très peu de personnes connaissent le projet.

 Plan de la liaison douce Boullay-les-Troux Saint-Rémy-lès-Chevreuse

Les saint-rémoises et les saint-rémois s’interrogent à juste titre sur cette opération d’aménagement tant le déficit d’information est patent. Ni les riverains du quartier de Beauséjour, ni les autres habitants de notre commune n’ont pu prendre connaissance du projet dans sa globalité. Or celui-ci a déjà été approuvé le 16 octobre 2017 par la Communauté de Communes de la Haute Vallée de Chevreuse (CCHVC) à laquelle appartient notre ville. Pourtant, aucune information n’est disponible sur le site de la CCHVC, ni auprès de la Mairie de Saint-Rémy. Espérons que la réunion publique organisée en principe le 19 juin à l’EJR apportera des réponses aux questions légitimes de nos concitoyens !

P1190938

Les élus Saint-Rémy En Marche ! sont, sur le principe, favorables à cet aménagement qui présente l’intérêt de réutiliser le tracé ferroviaire de Saint-Rémy à Limours, celui-ci n’étant plus en service depuis 1939 (ancienne ligne de Sceaux). Sa structure est en bon état général, à faible pente et de largeur suffisante pour y aménager une voie cyclable en site propre.

La CCHVC et la Communauté de Communes du Pays de Limours (CCPL) sont associées dans cette opération qui est soutenue par le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse et bénéficie de subventions régionale et départementales. Le projet s’inscrit plus largement dans la réalisation d’une liaison douce d’environ 450 km entre Paris et le Mont Saint-Michel (Véloscénie).

La longueur de cette liaison représente 4,5 km soit 2,15 km sur le territoire de la CCHVC et 2,35 km sur celui de la CCPL. La piste cyclable et piétonne d’une largeur de 3 m sera en grave naturelle sur 16 cm de profondeur, complété par un grave ciment de 4 cm d’épaisseur.

Le budget total de Saint-Rémy – Boullay est de l’ordre de 840 000 € dont 21 000 € de travaux forestiers et 570 000 € de travaux de génie civil. 20% de cette somme seront à la charge de la CCHVC et de la CCPL. Le montant de l’investissement est important et suscite de nombreuses interrogations auxquelles la CCHVC devra répondre, pour nous permettre de juger si c’est le prix à payer pour avoir un équipement durable.

Plus généralement, Saint-Rémy En Marche ! soutient la réalisation de nouvelles liaisons douces afin de désengorger notre vallée, sécuriser le déplacement en vélo et développer une offre touristique de qualité. À court terme, cette nouvelle infrastructure ira de pair avec la future maison de l’écomobilité située près de la gare RER et sera de nature à soutenir l’activité du vélociste qu’elle hébergera. À moyen terme, nous souhaitons qu’elle soit intégrée à un véritable réseau de liaisons douces. C’est pourquoi SREM proposera bientôt la réalisation d’une autre liaison douce dans la vallée.

À l’avenir, vos élus SREM seront vigilants sur les projets engagés par notre communauté de communes et le Parc Naturel Régional de la Haute Vallée de Chevreuse : ils vous tiendront informés dès les discussions préliminaires et vous alerteront si des projets nous semblent inadaptés ou d’un coût trop élevé, afin qu’il puisse y avoir un réel débat avec les saint-rémoises et saint-rémois.